UBS, une affaire d’État

Réalisation : Antoine Peillon + Photos : Ishta

CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT (TOUJOURS) A LA FRANCE

Entretien de Nicolas Forissier, lanceur d’alerte, avec Antoine Peillon, à Paris, le 5 mars 2021.
En sympathie avec le collectif MetaMorphosis des lanceurs d’alerte.

En février 2019, le tribunal correctionnel de Paris condamnait la plus grande banque suisse, UBS, à payer 4,5 milliards d’euros de pénalités, dont une amende record, en France, de 3,7 milliards pour démarchage bancaire illégal et blanchiment aggravé de fraude fiscale, outre 800 millions d’euros obtenus de dommages et intérêts.

A l’occasion du procès en appel qui se déroule actuellement à Paris, depuis le 8 mars jusqu’au, Nicolas Forissier, lanceur d’alerte co-fondateur de MetaMorphosis et ancien responsable de l’audit interne de la banque suisse, en France, revient sur tous les aspects – y compris les plus sensibles – de l’affaire UBS.

Publié par bildoj

Bildoj, « images », en espéranto. Nominatif pluriel de bildo, image. images * imaginal Conception : Antoine Peillon Courrier : contact[at]bildoj.org

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :