« On est là ! » #1 / Ishta

Signature du livre de Serge D’Ignazio, On est là ! (éditions Adespote), le vendredi 25 septembre 2020, à la librairie Le Monte-en-l’air (2, rue de la Mare, 75020 Paris).

Légendes des photos sur la galerie On est là !

Serge D’Ignazio a photographié tous les cortèges parisiens des Gilets jaunes depuis le premier rassemblement du 17 novembre 2018. Son travail, par sa qualité photographique et son humanisme, est un document sans équivalent. Son livre (édition Adespote) rassemble cent cinquante de ses photos en noir et blanc. Elles sont accompagnées d’une dizaine de textes – récits ou commentaires – d’acteurs et d’actrices du mouvement des Gilets jaunes.

Ludivine Bantigny : « Prises au plus près des femmes et des hommes mobilisé·es, ces photos disent l’expérience sensible du politique : la joie de prendre part à l’événement et toutes les émotions qui s’y mêlent, indignation, colère et rage, bonheur, enthousiasme et espoir. Les photos de Serge D’Ignazio sont un témoignage rare sur cette prise de parole immense. »

Lire la suite « « On est là ! » #1 / Ishta »

Éthiopie #1 / Sur les hauts plateaux du Nord / Frédérique Brulé

Abyssinie… Terre des hauts plateaux du nord de l’Éthiopie, évoquée par Homère, royaume de la reine de Saba, berceau de Lucy, notre ancêtre, c’est un pays où mythes et Histoire s’entremêlent. Située sur les routes commerciales entre l’Europe et l’Orient, elle connut des siècles florissants quand s’y échangeaient l’or, les épices, l’ivoire et d’autres produits de luxe.

Lire la suite « Éthiopie #1 / Sur les hauts plateaux du Nord / Frédérique Brulé »

Les solidaires par temps de coronavirus / Ishta

Reportages réalisés, durant le confinement, auprès des associations mobilisées face à l’explosion de la misère. Secours populaire, Fondation Armée du salut, Société de Saint-Vincent-de-Paul, Emmaüs, ATD – Quart Monde, Secours catholique, CCAS de Bagnolet, Recyclerie de La Noue, centre Toffoletti, association Temps libre à Bagnolet… Tous révoltés, mais solidaires.

Le 23 avril 2020, au libre-service solidaire du Secours populaire de Paris (10, rue Montcalm, 75010).
Julie Robineau, 18 ans, bénévole « depuis quelques mois » au Secours populaire, conduit le chariot de marchandises préparé chaque jour par l’entrepôt de Metro Paris Nord La Chapelle, grossiste pour professionnels.

Lire la suite « Les solidaires par temps de coronavirus / Ishta »

Balades de Jean-Jacques Razafindranazy / Morèje

Balades de Jean-Jacques Razafindranazy, ou les escapades d’un portrait peint « à fresque », par Morèje + Morèje

Chronique d’un sourire 

Jean-Jacques Razafindranazy était médecin urgentiste à la retraite. De retour de Madagascar à la fin février 2020, il était en pleine forme, selon le témoignage de ses enfants. Il va alors sans attendre prêter main forte au Centre hospitalier de Compiègne submergé par le flot incessant et croissant de patients atteints du Covid-19. Dans un contexte où les services de santé sont démunis face à la pandémie, malgré les signaux d’alerte lancés juste avant sur les manques de moyens et d’effectifs, les personnels soignants seront exposés en première ligne aux ravages du virus. Rapidement, l’état de santé du médecin urgentiste se dégrade. « Il est revenu d’une garde très fatigué », déclare son fils. « Il ne mangeait plus, alors que c’était un bon vivant. » Bien que se sachant malade, il a voulu retourner travailler. Ses collègues ont tenté de le mettre à l’écart. Le 4 mars, il a été hospitalisé, puis transféré à Lille, où il décède le 21 mars 2020, dans la solitude. Par protection sanitaire, il n’a pas pu revoir sa femme et ses enfants. 

Le dimanche 22 mars 2020, à peine quatre jours après le début du confinement, je découvre par la presse le visage éclairé d’un large sourire du « premier médecin français mort du coronavirus ».

J’ai alors lu la brève chronique de sa vie, la fulgurance de son achèvement et le bouleversant témoignage de son fils.

Lire la suite « Balades de Jean-Jacques Razafindranazy / Morèje »

Habeas Spiritus / Emmanuel Rouvier

Entre mi-mars et mi-mai 2020, ils ont enfermé les corps, mais pas les âmes, ni les idées, ni les esprits. Slogans et mots libres vus dans les rues de Paris XIe, entre le 17 mars et le 11 mai 2020.

Lire la suite « Habeas Spiritus / Emmanuel Rouvier »

Révoltés face à la faim (Armée du salut) / Ishta

Face aux défis imposés par la pandémie du Covid-19, l’Armée du salut s’est mobilisée en urgence pour maintenir ses missions premières : secourir, accompagner et reconstruire. Une course contre la montre s’est engagée pour maintenir ses actions en faveur des personnes isolées, des familles et des plus vulnérables.

Hélio Borges exprime sa « tristesse » et sa révolte, au squat du collectif de sans-papiers Schaeffer (rue de Valmy, La Courneuve / Seine-Saint-Denis) où il est venu livrer ses bananes.

Grâce à une coordination mise en place, en quelques jours seulement, avec la Ville de Paris et de nombreuses autres associations, l’Armée du salut a organisé, dès le 23 mars, une plateforme de distribution alimentaire itinérante servant chaque jour plusieurs milliers de personnes, une action d’urgence qui a bénéficié de l’expérience de la distribution de petits-déjeuners aux personnes exilées dans le nord-est de Paris.

Lire la suite « Révoltés face à la faim (Armée du salut) / Ishta »

La nouvelle alliance des associations (Secours populaire) / Ishta

Dès le début du confinement, les bénévoles du Secours populaire ont multiplié les actions auprès des familles dont les difficultés à subvenir à leurs besoins ont été provoquées ou accentuées par la pandémie de Covid-19.

Julie Robineau conduit le chariot de marchandises préparé chaque jour par l’entrepôt de Metro Paris Nord La Chapelle, grossiste pour professionnels

Dans le plus strict respect des mesures d’hygiène, de petites équipes de salariés volontaires et de bénévoles ont assuré l’aide alimentaire et les maraudes qui, au-delà de l’aide matérielle, ont apporté un lien social vital aux personnes sans-abri.

Reportage au libre-service solidaire du Secours populaire de Paris (10, rue Montcalm, 75 018), le 23 avril 2020.

Reportage intégral.

Lire la suite « La nouvelle alliance des associations (Secours populaire) / Ishta »

Le retour du loup / Ishta

Le retour naturel des loups dans les Alpes françaises a été révélé par le magazine mensuel Terre sauvage en avril 1993. Témoignages, documents et souvenirs…

patrick Orméa
Patrick Orméa, premier observateur du retour du loup en France.

Vives émotions, en retrouvant ces vidéos et diaporamas réalisés fin octobre 2012, afin de marquer le vingtième anniversaire du retour du loup en France. En Mercantour, dans le vallon de Mollières et au col de Salèse, plus précisément…

Lire la suite « Le retour du loup / Ishta »